Les Grues Cendrées

Les grues craignent le grand froid,

Font des cercles sur le sol,

Migrent vers d’autres endroits,

Bientôt prendront leur envol,

Car depuis des siècles prennent,

Le même chemin et ne,

Se trompent pas, qui les mène,

Dans des pays où il ne,

Pleut pas, où le sable est chaud,

Au delà des champs, des mers,

Voyez elles font leur show,

Leur passage est éphémère,

Entendez ces cris perçants,

Comme des désespérées,

Leurs ailes s’élargissants,

Avides de retrouver,

Les rivages africains,

Où elles hiverneront,

Sans visa et sans aucun,

Passeport, mais reviendront,

Au printemps, vous les verrez,

Cris puissants, ailes sifflantes,

Dans un beau ciel éclairé,

Une image jubilante.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 1321 to the field below: