Port de plaisance

Battista Artmajeur- Sète le port de plaisance (2008)

Les bateaux sont à quai, sur le port de plaisance,

Admirés des passants, déjà tous en partance,

Pour se laisser bercer sur le pont par le vent

Découvrir l’océan et les poissons volants,

Un peintre au bord de l’eau, mélange ses couleurs,

Veut immortaliser, ces instants de bonheur,

Car son rêve d’enfant, était un bateau blanc,

Avec sur sa coque, une sirène en argent,

Combien de fois sont-ils, partis l’âme légère,

Sillonner l’océan, moussaillons solitaires?

Routards immobiles, dans leurs livres d’images,

Ne jouant pas avec, les enfants de leur âge,

« Pays pays » nous dit, le vieux marin pêcheur,

Avec son bel accent, « péché avec le cœur,

Cela sort du bateau, regardez ma dorade,

En papillote au four et une citronnade, »

Et pendant ce temps-là, deux jeunes tourtereaux.

Assis sur un casier, font plein de ronds dans l’eau.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 2211 to the field below: