Digue dondaine la fontaine…

Pour aller boire à la fontaine,
Elle avait mis ses beaux sabots,
Elle savait qu’elle était vilaine,
Mais elle voulait jouer les bimbos,

Dans l’eau de la fontaine elle a,
Défait ses cheveux dans le vent
Puis son jupon, se déchaussa,
Rentra dans l’eau claire en riant,

Voulant se rafraîchir un brin,
Vint le Jeannot remplir son seau,
Qui se mit à crier de loin,
Veux-tu bien sauter le ruisseau

Avec moi, je suis dans la peine,
De te voir nue moi je gamberge,
Entends-tu chanter les sirènes,
Viens vite nageons vers l’autre berge,

Quand elle s’en revint au village,
La belle n’avait plus de sabot,
Elle avoua prenant de l’Age,
Qu’elle les avait perdus dans l’eau,

C’est ce que racontent les anciens,
Le soir près de la cheminée,
Parait qu’a la Saint Valentin,
Des filles s’en vont après dinée,

Chercher de l’eau à la fontaine,
En mettant leurs plus beaux sabots,
Espérant bien être vilaines,
Afin de les perdre dans l’eau,

« Digue dondaine » la fontaine,
Quand on aime c’est pour de bon,
« Digue dondon digue dondaine »
Moi je t’aime pour de bon !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 2364 to the field below: