Réchauffement Climatique

Sous le couvert du bois, coule un petit ruisseau,

Qui va vers son destin, inexorablement,

J’entends le ruissellement de l’eau sur les roseaux,

Et ce doux clapotis est un enchantement,

Mais quand une forte pluie renforce son courant

Il ne file plus doux et il devient torrent,

Une grenouille bleue saute de temps en temps,

Sur les verts nénuphars réfléchissant l’azur,

Très impatiente de, rejoindre son étang,

La journée s’annonce, ma foi de bonne augure,

Combien de temps encor, vivra cette nature,

Je crains qu’avec le temps,  il n’y ait rien qui dure?

Il est venu le temps des chaleurs des frimas,

Et des pluies diluviennes, notre terre se venge,

C’est le réchauffement qui s’installe ici-bas,

Sont venus cette année de petits fruits étranges

À cause des gelées et des inondations,

Je crois que tout cela est une malédiction.

2 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 4519 to the field below: