La Parenthèse

 

Toi tu vis entre parenthèse,

Je suis tes points de suspension,

Tu en prends bien trop à ton aise,

Mais ce n’est qu’une appréciation,

 

Entre présent et puis passé,

Ce joli temps nous fait cortège,

Mais on ne peut rien effacer,

Nous sommes tombés dans un piège,

 

Je suis tes points de suspension,

Peux-tu ouvrir la parenthèse,

Même si ça reste une illusion,

Tu en prends bien trop à ton aise,

 

Le temps est une parenthèse,

Je m’envole et puis je reviens,

Je m’inscris dans la parenthèse,

Dans cet amour qui va-et-vient,

 

Peux-tu fermer la parenthèse,

C’est un point d’interrogation ?

Que je glisse dans la parenthèse,

Mais c’est sans doute une illusion,

 

La vie n’est qu’une parenthèse,

Je m’en retourne dans mes rêves,

Prends en après tout à ton aise,

Tu restes la petite fille d’Eve.

 

2 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 6757 to the field below: