L’heure exquise-Hommage au Grand Jacques

Brel

Petite fille d’Eve,
Si tel est ton rêve,
Allons aux Marquises,
Goûter l’heure exquise,

Mais il se fait tard,
Partons sans retard,
A ce que l’on dit,
C’est le paradis,

Pas de turbulence,
Beaucoup de silence,
Sous ce ciel immense,
Alors je m’élance,

Dans l’eau bienfaisante,
Toute affaire cessante,
Tu sais le grand Jacques,
C’est là qu’il bivouaque,

Il fait même la fête,
Le soir à Papeete,
Son coeur est si large,
Qu’il va prendre le large,

Avec son trois-mâts,
Fait du cinéma,
Lui et sa Mad’leine,
Ils en ont d’la veine ;

Ne se quittent pas,
Elle guide ses pas,
Sous ce ciel immense,
Je suis en vacances,

Sans toi je suis seul,
Lui dans son linceul,
Parle des Flamingants,
De Marièke et Gand,

Petite fille d’Eve,
On a fait un rêve,
Mais Brel n’est pas mort,
Seulement il dort,

Partis en vacances,
Sous ce ciel immense,
Goûtons l’heure exquise,
Des îles Marquises,

Jacques me l’avait dit,
C’est le paradis,
Enfin la totale,
Viens je m’y installe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 2635 to the field below: