Miroir Joli Miroir

 

cocteau2

A la source d’un petit ru,
C’est en voulant me rafraichir,
Que mon visage m’apparut,
Et me fit d’un coup réfléchir,

Dans le palais de nos ivresses,
Le temps est une sentinelle,
Qui veille sur notre jeunesse,
Un tyran despote et cruel,

Et si c’est un état d’esprit,
Une lime impitoyable,
Vieillir est un savoureux fruit,
Au parfum bien agréable,

J’ai réfléchi comme le miroir,
Moi je veux vieillir dans tes yeux,
Allez essayons donc pour voir,
Il reste des fruits nom de Dieu,

Cela est une affirmation,
Mais la question reste posée,
Est-ce vraiment une bonne question,
Pour la dame de mes pensées?

 

 

« Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu avant de renvoyer les images »

J.COCTEAU

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 3100 to the field below: