Surchauffe

« La terre a une peau et cette peau a des maladies; une de ces maladies s’appelle l’homme. » (F. Nietzsche)

Il chauffe le bel été,
Il chauffe fort cette année,
Le soleil est effronté,
Il brûle le bout de mon nez,

Il brûle tout sur son passage,
Il brûle avec volupté,
Même les plus beaux paysages,
Le feu c’est l’actualité,

Devant cette canicule,
Certains restent encor muets,
Et d’autres sont incrédules,
Oui la terre se réchauffe et,

On doit se mobiliser,
Il faut sauver la planète,
Notre terre est épuisée,
Alors tirons la sonnette

D’alarme, car elle est malade,
Le changement climatique,
Est une problématique.
C’est un peu la débandade,

Je vous dis la vérité,
D’autres l’on dit en leur temps,
Il chauffe le bel été,
Je parle pour nos enfants.

 

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 3181 to the field below: