À Toi

 

awil50yu[1]

A la levée du jour,
Aux matins qui frissonnent,
Ā toi à contre jour,
Ā l’angélus qui sonne,

Ā toutes ces sensations,
Que je ressens matin,
Qui donnent le frisson,
Ā perdre son latin,

Ā l’oiseau qui s’envole,
Vers d’autres paysages,
Ā mon cœur qui s’affole,
Quand je vois ton visage,

Ā ton nom qui s’inscrit,
Sans cesse dans ma mémoire,
Ā moi Pierrot qui rit,
De notre belle histoire,

Que faut il que je fasse,
Car chaque jour je doute,
Que la corde se casse,
Instant que je redoute,

Aux printemps qui reviennent,
Quand ma raison se meurt,
Aux amours diluviennes,
Au poète rimeur.

 

 

4 commentaires

    1. Mais vous savez bien rimer aussi Annie je le découvre chaque jour quand je lis vos poèmes! Amitiés poètiques! Bien à vous. Pierre

    1. Merci pour votre sympathique commentaire, avec mon petit fils vous serez donc Elisabeth ma deuxième Fan déclarée et j’en suis ravi! <3 Pierre

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 6336 to the field below: