Avec des si

Mais que serait-il advenu,
Si je ne t’avais pas connu ?
Le hasard est inattendu,
« Lanturette et lanturlu ».

Avec des si c’est le destin,
Une image à peine entrevue,
Qui fait les amours clandestins,
Cela nous prend au dépourvu,

Toi ma compagne de voyage,
Puis-je faire un bout de chemin,
Pour voir les jolis paysages,
Et ensuite effleurer ta main ;

Avec des si on peut refaire,
C’est le temps de l’arrière-saison,
Avec des si on peut défaire,
Quand on est plus au diapason ;

Avec des si mes mains s’égarent,
Et ton esprit bat la campagne,
Tu es sur le quai d’une gare,
Je fais des châteaux en Espagne,

Avec des si nos corps se mêlent,
Mais c’était au temps révolu,
Dans ma tête tout ça pêle-mêle,
« Lanturette et lanturlu » ;

Bien entendu j’en suis fort aise,
Mais que serait-il advenu,
Tout cela n’est qu’une hypothèse,
Si je ne t’avais pas connu ?

Toi ma compagne de voyage,
Je souhaite faire un bout d’chemin,
Pour voir les jolis paysages,
Et ensuite caresser ta main,

Sachant que l’on est de passage
Puisque le bon dieu l’a voulu ?
Que le temps griffe nos visages,
« Lanturette et lanturlu » .

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 5818 to the field below: