Hommage à Claude Nougaro

 

Nouveau texte

Hommage à Claude Nougaro

C’est un petit taureau, qui marche sur la scène,
Il s’appelle Nougaro, il titube se démène,
Dès qu’il envoie le jazz, et la java c’est blues,
Il y a de l’eau dans l’gaz, puis il attaque Toulouse,

Alors là se dévoile, une oasis de dune,
On touche les étoiles, sous un rayon de lune,
Quand le petit taureau, nous chante Nougayork,
Swinguant avec les mots, on reste sous le choc,

Alors dansons sur nous, revenons sur orbite,
Dansons sur lui sur vous, le jazz nous habite,
C’est un petit taureau, qui a quitté la scène,
Il s’appelle Nougaro, voilà qu’il se démène,

Il parle de Satchmo, balance sur black and blues,
En jouant avec les mots, nous chante son épouse,
Il a tourné la page, pour écrire sa prose,
Sur un autre rivage, de Toulouse la rose,

Et déclame ses vers, comme un désespéré,
Là au diable vauvert, qui sait à l’île de Ré,
Dansez sur lui sur moi il n’y a plus de gaz,
Je vous le dit tout net entre java et jazz.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 4667 to the field below: