Il est venu le temps

Il est venu le temps, des chaleurs, des frimas,

Nuages de poussière, des orages ici-bas,

Celui d’étranges chants et des pluies diluviennes,

La terre se venge, mais mon dieu que reviennent,

Le temps des jours heureux, et celui du silence,

Des pierres ils ont jeté, tout n’est que violence,

Les oiseaux se son tus, et depuis ce matin,

Naissent de curieux enfants, qui portent un mauvais teint,

Ils ont creusé leur trou, on les croyait des anges,

Il est venu le temps, notre terre se venge,

Sa prière entendons, elle est très en colère,

Mais ils n’écoutent rien, car ils ont des œillères,

Sont venus cette année, des fruits un peu étranges,

Qui ressemblent ma foi à de petites oranges,

Et le raisin annonce de très maigres vendanges,

Il n’y aura donc rien pour la page des anges.

2 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 3848 to the field below: