La Grande Ville

 

J’ai quitté la grande ville,

Me voilà bien plus tranquille,

À l’aube de la soixantaine,

J’avais rêvé comme la Seine,

De me perdre dans la mer,

Avec des regrets amers,

 

J’ai quitté la grande ville,

Enfin me voilà tranquille,

Je préfère rêver sous l’orme

Oublier tous ceux qui dorment,

Heureux dans mon Panthéon,

J’me fou du qu’en dira-ton,

 

J’ai quitté la grande ville,

Me voilà bien plus tranquille,

Je peux regarder la Seine,

Qui serpente comme une reine,

Afin d’épouser la mer,

À la joie vive des steamers,

 

Liquide quand  tu ruisselles,

La dernière chute est mortelle,

Mais ta source intarissable,

Si l’homme est raisonnable,

Renaîtra tout comme hier,

Petit ruisseau, grande rivière,

 

J’ai quitté la grande ville,

Enfin que je suis tranquille,

Moi je vous le dis mon Prince,

Je n’aime que ma province,

Ma belle ville aux cent clochers

À qui je reste attaché.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 6755 to the field below: