Lancelot en Morbihan

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_7697-700x748.jpeg.

Il avait pour nom « Lancelot », ohé ! Ohé!
Entendait le murmure des flots, ohé ! Ohé!
Jouait à cache-cache avec la lune, ohé ! Ohé!
Pour penser un peu à sa brune, ohé ! Ohé!
Bien à l’aise avec les courants, ohé ! Ohé!
En suivant les poissons volants, ohé ! Ohé!

Vogue mon bateau blanc sur ta petite mer,
Entre cette bande de terre et ton imaginaire,
Emmène-moi dans les ports et les marais salants,
Va de Saint Jacques à l’ile dite de la jument,
Trace mon bateau blanc plus vite de l’éclair,
Le golfe du Morbihan veut dire petite mer,

De la pointe de l’ours au port du Logéo,
Conduit moi dans les iles tu connais ta géo,
Et si tu vois au loin les tours de Suscinio,
Je pourrai contempler le soleil de la haut,
Fondre dans les marais pour revivre l’histoire,
Trois siècles d’aventures de secrets de victoires ;

Vogue mon bateau blanc sur ta petite mer,
Le golfe du Morbihan est ta mère nourricière,
De la pointe de Pen Len à travers les courants,
En suivant de tout près les beaux poissons volants,
Et si la météo a un bon caractère,
Alors vire de bord et partons pour Cythère.

Il avait pour nom « Lancelot », ohé ! Ohé!
Sa coque un jour du prendre l’eau, ohé ! Ohé!
La légende dit qu’une sirène, ohé ! Ohé!
Sortie d’un conte d’Andersen, ohé ! Ohé!
L’emporta aux îles du Ponant, ohé ! Ohé!
Ou il voit le soleil levant, ohé ! Ohé!

6 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 6671 to the field below: