Ma petite lumière

 

C’est un sentiment oublié,

Qui me met dans une mauvaise passe,

Sur la route du temps qui passe,

Et revient pour me crucifier…

 

J’ai une petite lumière, que les autres n’ont pas,

C’est mon point de repaire, elle me suit régulière,

Et luit dans l’atmosphère, mais on ne la voit pas,

Car qui cherche la lune, ne voit pas les étoiles,

Je sais qu’elle me protège, dans l’ombre et la lumière,

Pourtant je voudrais bien qu’un jour elle se dévoile;

 

*Heureux qui comme ET. Retrouve sa maison,

Cette petite lumière me parle de Voltaire,

C’est une muse féconde à toutes les saisons,

Qui m’évite de prendre des chemins de traverses

M’inspire chaque jour, et puis pourquoi le taire,

Me rends souvent bien triste et cela me bouleverse,

Parfois elle m’interpelle, me berce de musique,

Cite des métaphores, parle de mon ignorance

Des choses de la vie, à des regards critiques,

Sait me réconforter quand je suis crucifié,

C’est une bougie phare surtout une espérance,

Enfin l’alter ego en qui je peux me fier ;

 

Si l’asile le plus sur est le sein d’une mère,

Moi je suis comme ET. Je cherche la maison,

Comme une rose trémière qui cherche la lumière

Sort de l’obscurité, et perd tous ses pétales,

Sous un soleil torride à la belle saison,

Parce qu’elle est trop fragile et très sentimentale,

 

Ma petite lumière maman c’est toi !  *

**Mais »  j’ai toujours  le cœur à marée basse ».

 

 

Un commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 7311 to the field below: