Transhumance : la montée

Transhumance

Le voilà revenu le temps des transhumances,

Et la joie de vivre, ces quelques mois d’errance,

Là où pousse le thym aussi le serpolet,

Chacun fera le choix rose ou bien violet,

Entendez-vous la haut le son des clochetons,

Qui s’en va qui s’en vient, et celui d’un bâton,

Les animaux s’en vont vers les verts pâturages,

Les troupeaux sont joyeux, de retour aux alpages,

Changement de saison, la nature frissonne,

Demain dans la vallée il n’y aura personne,

Que le vent s’engouffrant sur la terre promise,

Là j’entends qu’il tonne, le printemps est de mise,

La fête nous ferons, avec tous nos moutons,

Une jolie femme du nom de Janeton,

Nous rejoindra la haut, le troupeau est nerveux,

Les chiens sont fatigués, pressons-nous mon neveu,

J’ai hâte de vivre la belle transhumance,

Et pour toi mon Pierrot, ce sera des vacances,

Là où pousse le thym et puis le serpolet,

Tu pourras donc choisir  rose ou bien violet.

2 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 8778 to the field below: