À Fernand Contandin dit Fernandel

Il n’y a pas à dire,
J’ai une tête à faire rire,
Mon accent marseillais,
Me fait même bégayer,
On me prend pour un benêt,
Qui tige le cochonnet ;

Il n’y a pas à dire,
Je vous ai bien fais rire,
Dans les films de Pagnol,
Comique au music-hall,
Quand je chantais Félicie,
Le refrain disait aussi ;

Il n’y a pas à dire,
Je vous ai bien fait rire,
Moi j’aimais mon pays,
Celui de l’aïoli,
Je vous parle de Marseille
La merveille des merveilles ;

Il n’y a pas à dire,
J’ai une tête à faire rire,
Camillo Monseigneur,
Le curé bagarreur,
Là-bas au diable vauvert,
C’est toujours café-concert ;

Il n’y a pas à dire,
Je vais vous faire bien rire,
Je suis comique troupier,
Au ciel je prends mon pied,
Pour les beaux yeux d’une belle,
Dont le prénom est Angèle ;

Il n’y a pas à dire,
Un dernier mot pour rire,
Vous me faites tous pleurer,
En bas foi d’Honoré,
Il vous faudrait un Pagnol,
Pour pouvoir faire le guignol.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification (anti-robot) * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

For spam filtering purposes, please copy the number 8047 to the field below: